Respiration et yeux

Allergies respiratoires et oculaires

Les allergies respiratoires et oculaires sont les plus fréquentes et ont des origines aussi diverses que variées qu'il est important d'identifier. En effet, le rhume des foins prédispose environ 30 à 50% des patients à développer un asthme allergique au cours de leur vie.

Problèmes

► Rhume des foins

► Rhume chronique ou nez bouché toute l'année

► Polypes nasaux

► Asthme saisonnier ou toute l'année

► Conjonctivite saisonnière ou perannuelle

► Allergies professionnelles (boulanger, professionnels de la santé par exemple)

Investigations

Pour distinguer de quel type d'allergie il s'agit, il existe plusieurs méthodes et tests à effectuer.

► Tests cutanés divers (prick tests, prick prick tests)

► Tests de provocation nasale ou oculaire

► Tests des fonctions pulmonaires (spirométrie)

► Mesure de l'inflammation du système respiratoire (NO exhalé)

► Tests de provocation pulmonaire à la méthacholine et au mannitol

► Analyses de sang (IgE spécifiques y compris pour les allergènes recombinants)

Thérapies

Avant même de traiter les symptômes, il est fortement conseillé d'éviter toute exposition aux allergènes.

Ensuite, nous pouvons envisager des désensibilisations (immunothérapie) sous-cutanées ou par d'autres voies ainsi que des injections de médicaments dits biologiques.